(100€ en bonus betclic) | (107€ de bonus bwin)| (150€ de bonus Zebet)

45 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :  1  2  3
Page Suivante 
Auteur
 Sujet :

ATTENTION Tx redistribution ou tx de marge réel

 
n°26179
yoyo255
In Pinnacle we trust
Posté le 15-02-2014 à 18:24:47  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
Là vous parlez des gros marchés. Sur les sports "niches", oui, les book se trompent.

mood
Parier en ligne
Posté le 15-02-2014 à 18:24:47  profilanswer
 

Profitez des meilleures cotes et du meilleur bonus pour vos paris :


Bonus exclusif de 150€ !
+ d'infos sur
L'offre
+ d'infos sur
Le Bonus 150 euros

n°26180
Tradyann
Avatar
Posté le 15-02-2014 à 18:34:34  profilanswer
 

yoyo255 a écrit :

Là vous parlez des gros marchés. Sur les sports "niches", oui, les book se trompent.


 
Oui sur les petits marchés il y a plus de values logiquement... (mises très réduites souvent également)
Sur les gros marchés, vu les risques les books ne peuvent pas se le permettre.

n°26362
Jorge
Posté le 25-04-2014 à 23:25:31  profilanswer
 

Voici un lien intéressant même s'il se limite à un sport
 
http://www.fightmagazine.com/mma-m [...] lines-283/
 
 
On apprend la chose suivante : sur un échantillon de 400 bets, ce qui est certes limité mais instructif, un parieur obtient un ROI de 26% lorsqu'il bat la cote de clôture ; en revanche lorsque la cote de clôture est supérieure à celle qu'il a obtenue, son ROI est de -30%.  

n°26363
grountchy
doggy dark side
Avatar
Posté le 26-04-2014 à 14:59:08  profilanswer
 

très intéressant merci !  [:grountchy:1]

n°27401
patswan
Posté le 12-02-2015 à 21:41:43  profilanswer
 

Topic extrêmement intéressant qui aborde selon moi la stratégie la plus rentable pour tirer des gains des paris sportifs.
 
C'est vrai qu'il suffit de s'intéresser un peu sur le net au concept du "beating the line close" pour s'apercevoir que lorsqu'un joueur parvient de manière régulière à obtenir une meilleure cote que celle proposée à la fermeture, celui-ci obtient, sur le long terme, un ROI positif.
 
Je pense que cette analyse est vraie mais je m'interroge sur la notion de "battre la ligne de manière régulière" que reprend Pinnacle dans son article.
Prenons un échantillon de 1000 bets placés : à partir de combien de % de bets meilleurs que la ligne de clôture commence t'on à obtenir un ROI positif? 40%, 60% ? Pinnacle ne donne pas d'infos là dessus.
 
Ensuite, grâce à mes lectures, j'ai compris que le concept de "beating closing line" ne concernait que les paris à handicap là où les cotes sont proches du 50/50 (chez Pinnacle, 1,95/1,95). Par conséquent, la question que je me pose est la suivante :
Supposons que dans 60% de mes bets, j'ai pris une cote à 1,95 et que celle-ci termine à 1,92. J'ai pris un avantage de 0,03 cents sur la cote de clôture. Mais sur les 40% de mes autres bets, j'ai pris une cote à 1,95 mais celle-ci finit à 2. J'ai un désavantage de 0,05 cents par rapport à la clôture.
Partant de cet exemple, aurais-je toujours un ROI positif ?

n°27405
Jorge
Posté le 14-02-2015 à 15:46:34  profilanswer
 

:hello:  
 
Aucune idée précise.  
 
Si tu t'intéresses à ce sujet, tu peux commencer par faire une étude en prenant 1000 bets chez pinnacle et voir si vraiment tu arrives à un yield entre -4% et - 1% (je prends la marge du book en compte).
 
Mais je ne crois pas qu'il existe une seule "méthode miracle" dans ce domaine te permettant de savoir si tu seras ou non bénéficiaire sur le long terme.  
 
De plus, ces travaux de pinnacle me semblent valables uniquement sur les gros marchés, genre sports us ou football. Il suffit de voir comment certains tipsters font bouger les cotes sur le basket ou le rugby, alors que la plupart seront perdants sur le long terme...
 
Tiens-nous au courant si tu creuses le sujet.

n°27445
Le pongist​e
Snip-ping !!! Scalping !!!
Avatar
Posté le 24-03-2015 à 14:17:13  profilanswer
 

:bounce:


Message édité par Le pongiste le 24-03-2015 à 14:17:41
n°27842
LSD
Avatar
Posté le 15-08-2015 à 12:39:14  profilanswer
 

patswan a écrit :


 
C'est vrai qu'il suffit de s'intéresser un peu sur le net au concept du "beating the line close" pour s'apercevoir que lorsqu'un joueur parvient de manière régulière à obtenir une meilleure cote que celle proposée à la fermeture, celui-ci obtient, sur le long terme, un ROI positif.
 
Je pense que cette analyse est vraie mais je m'interroge sur la notion de "battre la ligne de manière régulière" que reprend Pinnacle dans son article.
Prenons un échantillon de 1000 bets placés : à partir de combien de % de bets meilleurs que la ligne de clôture commence t'on à obtenir un ROI positif? 40%, 60% ? Pinnacle ne donne pas d'infos là dessus.
 
Ensuite, grâce à mes lectures, j'ai compris que le concept de "beating closing line" ne concernait que les paris à handicap là où les cotes sont proches du 50/50 (chez Pinnacle, 1,95/1,95). Par conséquent, la question que je me pose est la suivante :
Supposons que dans 60% de mes bets, j'ai pris une cote à 1,95 et que celle-ci termine à 1,92. J'ai pris un avantage de 0,03 cents sur la cote de clôture. Mais sur les 40% de mes autres bets, j'ai pris une cote à 1,95 mais celle-ci finit à 2. J'ai un désavantage de 0,05 cents par rapport à la clôture.
Partant de cet exemple, aurais-je toujours un ROI positif ?


 
C'est la question qui me turlupine depuis plusieurs jours je suis en train de faire un backtest sur les over en tennis mais il me faut 1000 matchs c'ets du boulot
 
je me demande vraiment quel % de baisse il faut. 1.95 > 1.92 comme ça a priori ça me parait trop faible comme baisse
1.95 - > 1.85 peut etre que c'est mieux
 
 
Le message de Tradyann en 1ere page m'a mis un gros doute et presque déprimé quand il parle de marge de 10% sur une cote alors que le payout d'un marché est de 97.xx%
 
Du coup Tradyann si tu lis ce post, sur des cotes 1.95 / 1.95 sur Pinnacle sur des over ou handicap, quel %  de baisse faut il espérer entre la Opening line et la Closing line pour avoir chopper une value dans le vrai sens du terme? Dans l'exemple 1.95 -> 1.85 ça fait environ 10% mais pour faire ça continuellement good luck  [:milesattack:1]

n°27843
LSD
Avatar
Posté le 15-08-2015 à 12:40:49  profilanswer
 

Jorge a écrit :

:hello:  
 
 
 
De plus, ces travaux de pinnacle me semblent valables uniquement sur les gros marchés, genre sports us ou football. Il suffit de voir comment certains tipsters font bouger les cotes sur le basket ou le rugby, alors que la plupart seront perdants sur le long terme...
 
Tiens-nous au courant si tu creuses le sujet.


Je dirais quand meme que ceux qui font vraiment bouger les cotes sont generalement de bons tipsters, ou alors le tipster a un réel talent en marketing pour attirer un si grand nombre d'abonnés...


Message édité par LSD le 15-08-2015 à 12:49:21
n°27844
LSD
Avatar
Posté le 15-08-2015 à 13:00:27  profilanswer
 

Par rapport à ce qui est dit par Tradyann en première page:
les marges sur les benefices potentielles sont + importants sur les cotes basses
 
 
Je voudrais prendre un exemple concret d'un bet que j'ai pris ce matin
 
Andy Murray vs. Kei Nishikori
Over 21 Games
Odds: 1.632 (Under: 2.371)
 
J'ai pris cette côte car je m'attends à ce qu'elle finisse autour de 1.53-1.55 environ.
 
Actuellement à l'instant où j'écris: c'est du 1.57 / 2.47
 
J'utilise ce lien http://www.sportility.net/juice.html (donné par Jorge en MP)  
et voici ce que ça me donne  
 
http://img11.hostingpics.net/pics/134154com.jpg
 
Autrement dit sur la cote de cloture ce soir est de 1.57 mon bet n'est pas value car 1.632 < 1.64 et pourtant la cote a bien baissé d'environ 10%.
Bien sûr il s'agit d'une estimation.


Message édité par LSD le 15-08-2015 à 13:01:52
n°27850
Tradyann
Avatar
Posté le 16-08-2015 à 11:30:59  profilanswer
 

LSD a écrit :


Du coup Tradyann si tu lis ce post, sur des cotes 1.95 / 1.95 sur Pinnacle sur des over ou handicap, quel %  de baisse faut il espérer entre la Opening line et la Closing line pour avoir chopper une value dans le vrai sens du terme? Dans l'exemple 1.95 -> 1.85 ça fait environ 10% mais pour faire ça continuellement good luck  [:milesattack:1]


 
Il faut toujours se méfier de ce que disent les bookmakers. Exemple; Pinnacle se présente comme + intéressant en terme de marges prises que le betting exchange (Betfair) avec son système de commission. Ils oublient de dire que c'est le cas que pour du pari sec, et encore sur des cotes qui sont inférieures à 1.35, même pour du pari sec ça n'est plus le cas (la margin betfair passe bien en-dessous).
 
Donc leur "histoire" de battre la cote de fermeture, j'aimerai bien voir sur quelles données ils se basent.
Si leurs cotes de fermetures sont bien représentatives à long terme, il faut toutefois réintégrer leur marge pour avoir la cote/proba brute (et donc c'est cette cote là qui doit être battue).
Mais bon c'est sûr que le parieur qui bat "toujours" ou presque que la cote de fermeture (la cote "nette" ) est surement gagnant à long terme...


Message édité par Tradyann le 16-08-2015 à 11:32:07
n°27851
Tradyann
Avatar
Posté le 16-08-2015 à 11:36:21  profilanswer
 

Mais pour revenir à cette affirmation de Pinnacle, c'est quand même enfoncer une porte ouverte.
 
La problématique reste la même : comment prévoir la cote de fermeture ?
Il faut donc bien déceler à l'instant T que la cote est value (c-a-d quelle est haute et va descendre).
 
PS: l'idéal est je pense par comparaison entre books, donc avec détecteur de values, mouvements...

Message cité 2 fois
Message édité par Tradyann le 16-08-2015 à 11:43:59
n°27853
Jorge
Posté le 16-08-2015 à 16:37:31  profilanswer
 

Tradyann a écrit :

Mais pour revenir à cette affirmation de Pinnacle, c'est quand même enfoncer une porte ouverte.
 
La problématique reste la même : comment prévoir la cote de fermeture ?
Il faut donc bien déceler à l'instant T que la cote est value (c-a-d quelle est haute et va descendre).

 
PS: l'idéal est je pense par comparaison entre books, donc avec détecteur de values, mouvements...


 
 
A mon avis, il y a trois possibilités : 1. développer un modèle mathématique meilleur que celui du book ; c'est possible étant donné les limites de mise basses autorisées à l'ouverture du marché ; mais il faut de vastes compétences... 2. développer une méthode plus ou moins intuitive pour saisir les cotes values (essentiellement à l'ouverture). 3. Trouver des books proposant des meilleures cotes que Pinnacle (donc lents à la réaction).
 
Les mouvements de cotes sont intéressants, c'est sûr. Mais quelqu'un qui fait de l'arbitrage, et engage donc des mises conséquentes sans prendre position sur la probabilité de réalisation de l'évènement, fait probablement bouger les cotes....


Message édité par Jorge le 16-08-2015 à 16:48:47
n°27870
LSD
Avatar
Posté le 19-08-2015 à 12:43:25  profilanswer
 

Tradyann a écrit :

Mais pour revenir à cette affirmation de Pinnacle, c'est quand même enfoncer une porte ouverte.
 
La problématique reste la même : comment prévoir la cote de fermeture ?
Il faut donc bien déceler à l'instant T que la cote est value (c-a-d quelle est haute et va descendre).
 


Oui, au bout du compte on en revient à la base: le talent d'un parieur réside dans sa capacité à jouer une cote qu'il juge anormalement haute :jap:

 Page :  1  2  3
Page Suivante 

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Liens connexes forum paris sportifs: Nous espérons que ces liens pourront mieux vous guider pour vos pronostic

Menu Bookmaker : Bwin | Betclic | PMU | ParionsWeb

Menu Bonus Bookmakers : Bonus Bwin | Bonus Betclic | Bonus PMU |

Liens d'aide aux paris sportifs : Bien choisir son bookmaker | Glossaires des paris sportif | Bien gérer son capital de pari | Conseils de paris sportifs

1. Bonus Foot - 125-125