(100€ en bonus betclic) | (107€ de bonus bwin)| (150€ de bonus Zebet)

nramonlyns, 1 utilisateur anonyme et 48 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur
 Sujet :

Championnat d'Europe de basket-ball 2017

 
n°218491
yaNzKEWL
Co-fondateur de Posterbet.
Posté le 28-08-2017 à 16:14:53  profilanswer
 

Islande vs. Grèce
 
Pour leur entrée en lice dans le Groupe A, la Grèce va affronter l’Islande et je ne les vois pas leur faire de cadeau. L’effectif des Grecs évolue à un niveau EuroLeague qui est bien trop au-dessus du niveau de jeu pratiqué par les Islandais. Ces derniers ont une jolie bande de scoreurs avec Jon Stefansson, Martin Hermannsson, Haukur Palsson et Logi Gunnarsson, mais encore faut-il que ça tombe dedans pour qu’ils espèrent faire un coup, parce que leur secteur intérieur est vraiment trop léger pour entrevoir quelque chose face aux babars adverses.
 
La paire d’intérieur Palsson-Baeringsson rend une dizaine de centimètres et une vingtaine de kilos à la paire Printezis-Bourousis, sur les postes extérieurs je fais confiance aux qualités de slasher de Nikos Pappas pour prendre le dessus sur Martin Hermannsson, puis Kostas Papanikolaou est bien trop costaud, trop grand pour que le mythique Jon Stefansson - qui n'a d'ailleurs pas disputer un seul match de préparation - ne puisse le contenir en défense, alors que le Grec lui a tout ce qu'il faut pour ce faire.
 
Au poste de meneur, Nick Calathes n’a peut-être pas de shoot mais il a un gros QI basket, c’est un très bon passeur, et je ne me fais pas de soucis pour lui quant à limiter Hordur Vilhjalmsson grâce à ses qualités de défenseur qui ne sont plus à démontrer. Un Hordur Vilhjalmsson qui de plus sort d’une saison compliquée avec pas moins de trois changements de club.
 
En sortie de banc maintenant, c’est léger aussi pour les Islandais. Pavel Ermolinskij peut créer des mismatches de par ses 2m03 pour un meneur, mais c’est assez polyvalent côté Grec pour lutter contre ça, Logi Gunnarsson au poste d’arrière peut enquiller de loin, mais avec bientôt 36 printemps il manque de vivacité, puis Kristofer Acox et le prospect Tryggvi Hlinason n'ont pas encore suffisamment d'expérience au plus haut niveau européen. Les autres je n'en parle même pas tant il ne faut rien en attendre.
 
Les Grecs eux pourront toujours compter sur une second unit de qualité avec le playmaking de Kostas Sloukas, la défense de Vangelis Mantzaris, le spacing de Dimitrios Agravanis puis de Ioannis Papapetrou, les qualités athlétiques de Thanasis Antetokounmpo, la taille de Georgios Papagiannis et la vista d’un Georgios Bogris fiable à mi-distance.
 
De surcroît, les Islandais, adeptes du run and gun, auront surement du mal à développer leur jeu contre une équipe connus pour leur capacité à « pourrir » le jeu adverse avec des fautes pour couper les contre-attaques et une agression de tous les instants.
 
Quoi qu'il en soit, l’escouade hellène a l’expérience des grandes compétitions de leur côté, n'ont rien à envier aux Islandais, et Il faut savoir aussi qu'ils ne sont pas du genre à la jouer tendre pour leur entrée en lice, +20 en moyenne sur les cinq dernières éditions, l’Islande est prévenue.
 
Pick : Grèce -15.5 @1.87


Message édité par yaNzKEWL le 31-08-2017 à 20:15:12
mood
Parier en ligne
Posté le 28-08-2017 à 16:14:53  profilanswer
 

Profitez des meilleures cotes et du meilleur bonus pour vos paris :


Bonus exclusif de 150€ !
+ d'infos sur
L'offre
+ d'infos sur
Le Bonus 150 euros

n°218492
yaNzKEWL
Co-fondateur de Posterbet.
Posté le 30-08-2017 à 11:48:25  profilanswer
 

Serbie vs. Lettonie

 

Contrairement aux Lettons, les Serbes ont dû faire face à une avalanche d’absences pour cet EuroBasket, mais je les vois quand même passer le handicap pour ce match. Toutes ces absences ne vont faire qu’encore plus réunir les joueurs présents qui vont tout donner pour leur nation. Les matchs amicaux peuvent en témoigner car la Serbie a montré qu’elle reste un candidat crédible au titre européen avec un collectif des plus impressionnants.

 

Sasha Djordjevic est assez intelligent pour ne pas tomber dans le jeu des Lettons, parce que la force de frappe offensive des Serbes n’est pas à la hauteur de celle de la Lettonie, c’est pourquoi je m’attends à un match âpre avec une équipe Serbe qui va défendre dur, qui va ralentir le jeu et ce sera tout bon pour eux. Ils ont les joueurs pour ce faire avec Stefan Jovic, Bogdan Bogdanovic et Vladimir Lucic qui peuvent mettre une grosse pression sur le porteur de balle adverse. De plus, le backcourt de la Lettonie n’est pas réputé pour avoir des joueurs avec un gros handle.

 

Défensivement parlant maintenant côté Letton, d’après ce que j’ai pu voir durant les matchs de préparation, c’était franchement pas terrible. Ils n’ont pas affronté des foudres de guerre et pourtant ils ont encaissé beaucoup trop de points dus à des problèmes de communication. Le collectif semble bien moins huilé que celui de la Serbie, et pour cause ils n’ont disputé que deux matchs sur huit avec l’équipe au complet.

 

D’ailleurs, bien que la Lettonie puisse se targuer d’avoir un joueur comme Kristaps Porzingis dans son équipe, ce dernier n’a pu disputer qu’une poignée de matchs de préparation et j’ajouterai qu’il est difficile d’intégrer un joueur de cette trempe en si peu de temps. De surcroît, il va forcément être ciblé, et bien qu’en attaque sa faculté à s’écarter va gêner les Serbes, ces derniers disposent de trois pivots plus costauds que lui qui vont le gêner aussi de l’autre côté du terrain.

 

Alors certes, dans un bon jour, avec tous les artilleurs qu’elle possède, la Lettonie peut battre n’importe qui, mais je les ai trouvé peu patients en préparation, ce qu’il leur portera forcément préjudice contre une équipe Serbe qui va la jouer physique. Il ne faut pas oublier non plus que les Serbes ont avec eux une culture basket au-dessus de celle des Lettons, un candidat légitime au titre de MVP en la personne de Bogdan Bogdanovic qui va faire des malheurs à bon nombre d’équipe, et l’immense Boban Marjanovic capable de tout détruire.

 

Pick : Serbie -5.5 @1.87


Message édité par yaNzKEWL le 01-09-2017 à 18:06:40
n°218493
yaNzKEWL
Co-fondateur de Posterbet.
Posté le 02-09-2017 à 11:15:24  profilanswer
 

Russie vs. Serbie

 

Deuxième match pour ces deux équipes sorties toutes deux vainqueurs de leur première rencontre, et si les Russes ont dû s’employer pour l’emporter contre la Turquie, les Serbes ont eu besoin d’un Bogdan Bogdanovic ô combien énormissime pour se défaire de la Lettonie. J’ai regardé les deux matchs, et je me dis que les Russes peuvent parfaitement tenir tête aux Serbes.

 

Des joueurs comme Dmitry Khvostov, Andrey Vorontsevich, Dmitry Kulagin, Andrey Zubkov et Nikita Kurbanov n’ont pas joué à leur niveau et nul doute qu’ils feront mieux pour ce match. Je fais confiance aux qualités de défenseur de ce dernier pour essayer de limiter au maximum l’apport de Bogdanovic d’ailleurs. J’attends plus de Vitaly Fridzon au scoring aussi, le mec est une kalachnikov de loin et n’a pas pris un seul shoot du parking contre la Turquie.

 

De l’autre côté, je ne m’attends pas à tel match de Milan Macvan par exemple. Il a profité de son intelligence de jeu et de son expérience contre les ailiers-forts de la Lettonie, mais là contre Andrey Vorontsevich ce ne sera pas la même, car en plus d’être un gros défenseur c’est un fort shooteur à 3-pts, les adversaires du CSKA Moscou peuvent en témoigner.

 

Bogdanovic va devoir aussi s’occuper du cas Alexey Shved, qui bien que branché sur courant alternatif dans ses décisions, a montré qu’il sera bel et bien présent offensivement pour son équipe. Soit dit en passant, j’aime beaucoup son duo avec Timofey Mozgov en attaque. Ils se trouvent bien sur pick and roll, Mozgov est une énorme plus-value à l’intérieur de par sa solidité en défense, sa lecture du jeu, ses moves poste bas, et à mon avis ce duo peut faire beaucoup de mal à Boban Marjanovic qui défend très mal les pick and roll.

 

Bref, j’ai conscience que la Serbie est une équipe au QI basket supérieur à la moyenne, qu’ils ont des mouvements collectifs géniaux, mais je sens les Russes sous-cotés pour ce match. Ils ont des joueurs qui peuvent (doivent) faire mieux, une alternance poste haut/poste bas intéressante, et il ne faut jamais sous-estimer une équipe comme celle-ci sous peine de rentrer aux vestiaires la queue entre les jambes.

 

Pick : Russie +8.5 @1.87


Message édité par yaNzKEWL le 02-09-2017 à 17:56:30
n°218494
yaNzKEWL
Co-fondateur de Posterbet.
Posté le 02-09-2017 à 23:39:05  profilanswer
 

Slovénie vs. Grèce

 

Les Slovènes, seuls premiers du groupe A, sont sortis outsider de ce match, et à l’instar des Russes contre la Serbie je ne suis pas d’accord avec les bookmakers. La Grèce n’a rien montré d’extraordinaire jusque-là et pour moi ils ne méritent pas d’être favoris dans ce match. Emmenée par un Goran Dragic absolument intenable avec 29.5 points de moyenne pour le moment, je pense que l’équipe de Slovénie a les moyens de poser des problèmes aux Grecs.

 

Comme le duo De Colo-Fournier pour la France, la Slovénie possède un duo Dragic-Doncic de haut vol et ces derniers vont être durs à arrêter pour la Grèce. De plus, j’aime beaucoup l’apport de Jaka Blazic sur un faible temps de jeu en sortie de banc. Il n’a pas encore pu montrer son bon sens de la passe, mais son jeu all-around (comme Doncic d’ailleurs) fait des merveilles je trouve. J’ajouterai aussi que Doncic et Prepelic n’ont pas encore réglé la mire de loin et que ça pourrait bien arriver dans ce match. Si c’est le cas, ce serait vraiment tout bénef pour les Slovènes.

 

De surcroît, j’ai trouvé que les Grecs avaient changé leur jeu d’attaque. Sûrement pour préparer le futur de la sélection avec Giannis Antetokounmpo, ils mettent plus d’intensité, de vitesse, et à ce petit jeu là je ne pense pas qu’ils aient le dernier mot contre la Slovénie. La naturalisation d’Anthony Randolph, qui monte en puissance au fil des matchs, permet aussi à ces derniers d’avoir une option athlétique et dynamique à l’intérieur et ils peuvent vite vous coller une bonne série de points.

 

Alors certes, la Slovénie ne possède pas un banc à rallonge et au poste de pivot hormis Gasper Vidmar c’est le néant, mais je ne trouve pas le banc de la Grèce plus folichon, avec pour l’instant des joueurs comme Ioannis Papapetrou et Vangelis Mantzaris que je trouve médiocres, et derrière Ioannis Bourousis ce n’est pas la folie non plus.

 

Bref, les Slovènes sont habitués à jouer des matchs d’attaque depuis belle lurette qu’ils n’ont pas produit de forts intérieurs – c’est-à-dire depuis Erazem Lorbek – ils peuvent s’adapter au small ball que la Grèce a pu montrer contre la France en mettant Randolph en 5 par exemple, c’est pourquoi je ne serai pas surpris si la Slovénie repartait de ce match avec une autre victoire au compteur.

 

Pick : Slovénie +4.5 @1.87


Message édité par yaNzKEWL le 03-09-2017 à 23:48:23
n°218495
yaNzKEWL
Co-fondateur de Posterbet.
Posté le 03-09-2017 à 23:50:30  profilanswer
 

Belgique vs. Russie

 

Troisième journée pour ces deux équipes entre la Belgique qui présente un bilan équilibré et la Russie qui possède deux victoires à son compteur. Deux victoires acquises contre la Turquie et la Serbie qui plus est. Pour être honnête je n’ai pas autant suivi les matchs de la Belgique que ceux de la Russie, mais à la vue des résultats des deux équipes et de ma culture basket je ne vois pas comment les Belges pourraient rivaliser avec cette équipe Russe.

 

La Belgique va avoir un déficit de taille notable sur tous les postes et personne pour arrêter Alexey Shved. Jonathan Tabu rend 10 centimètres à ce dernier qui va pouvoir lui shooter sur la tronche pendant tout le match, et Sam Van Rossom n’est pas réputé pour être un féroce défenseur. Quand on sait que Shved en a mi 22 contre Bogdan Bogdanovic les Belges ont du souci à se faire.

 

De plus, Nikita Kurbanov et Andrey Vorontsevich ont enfin montré le bout de leur nez contre la Lettonie, et s’ils sont vraiment lancés ce sera ô combien compliqué pour la Belgique. Pierre-Antoine Gillet peut, et va sûrement en mettre quelques un du parking quand même, c’est sa spécialité, mais Axel Hervelle aussi complet soit-il est trop frêle pour espérer quelque chose face aux Russes.

 

D’ailleurs, la Belgique repose beaucoup sur son adresse extérieur, parce qu’ils n’ont pas un ancrage intérieur digne de Timofey Mozgov pour la Russie par exemple, et pour l’instant ils n’excellent pas dans l’exercice avec 34.5% d’adresse dans ce secteur. Avec une défense que je trouve inquiétante en plus de ça – 91 points encaissés de moyenne pour l’instant – j’ai vraiment peur pour eux.

 

Quoi qu’il en soit, sur la durée du match les Russes seront plus constants à mon avis, leur victoire contre la Serbie les a mis en confiance, et quand je vois la Belgique se prendre 28 pions par la Lettonie ni plus ni moins du même niveau que la Russie, je ne vois pas d’autre issue qu’une nouvelle fessée pour la Belgique, aussi solidaire soit-elle, mais qui va payer son déficit de taille et de talent.

 

Pick : Russie -7.5 @1.87


Message édité par yaNzKEWL le 04-09-2017 à 17:49:42
n°218497
yaNzKEWL
Co-fondateur de Posterbet.
Posté le 04-09-2017 à 23:58:59  profilanswer
 

Grande Bretagne vs. Serbie
 
Quatrième match pour ces deux équipes et contrairement aux Lettons, je vois les hommes de Sasha Djordjevic faire péter le handicap. Les Britanniques s’en sont pris 13 par la Belgique, 14 par la Turquie, je ne vois pas pourquoi la Serbie ne pourrait pas leur en coller une vingtaine. Alors certes, Djordjevic devrait faire tourner son effectif, mais même la second unit est capable de garder l’écart.
 
La force des Britanniques réside au snooker dans leur raquette, avec Gabriel Olaseni qui fait un tournoi énorme pour le moment, mais le pauvre va devoir se coltiner deux forts défenseurs avec Boban Marjanovic et Ognjen Kuzmic. Un Marjanovic qui va le faire travailler de l’autre côté du terrain aussi, et j’ai bien peur qu’Olaseni soit trop esseulé pour que la Grande Bretagne espère rester au score.
 
L’autre force de ces derniers peut se trouver dans le tir extérieur aussi, mais ils n’ont pas une folle adresse je trouve, la Serbie fait mieux en tout cas jusqu’à maintenant. Des Serbes qui devront tout de même se méfier de Teddy Okereafor et dans une moindre mesure de Kyle Johnson, mais je fais confiance à Stefan Jovic et Bogdan Bogdanovic pour les contenir dans le périmètre. J’aime beaucoup ce que fais Jovic en plus dans ce tournoi, il connait ses limites en attaque et de ce fait rend ses coéquipiers meilleurs, tout en défendant fort, Andrew Lawrence est prévenu.
 
De plus, ce match est l’occasion pour certains joueurs Serbes d’avoir plus de temps de jeu, je pense à Dragan Milosavljevic et Marko Guduric par exemple. Deux joueurs qui n’ont rien à envier aux Britanniques et qui sont forts des deux côtés du terrain. Je vois bien un Vladimir Lucic exceller de loin aussi à l’image d’un Melih Mahmutoglu ou d’un Davis Bertans contre ces mêmes Britanniques.
 
Bref, les points forts de cette équipe de Grande Bretagne devraient être annihilés par une équipe Serbe qui a tout ce qu’il faut pour les contenir avec un poste de pivot mieux fourni, une expérience qui n’a rien à voir avec celle de leur adversaire, des joueurs qui voudront se montrer et une attaque rodée contre une pâle défense Britannique, c’est pourquoi je vois ce match se terminer par un bon gros blowout de la part de la Serbie.
 
Pick : Serbie -16.5 @1.87


Message édité par yaNzKEWL le 05-09-2017 à 18:00:01
n°218498
yaNzKEWL
Co-fondateur de Posterbet.
Posté le 05-09-2017 à 23:39:08  profilanswer
 

Géorgie vs. Italie

 

Cinquième match en une semaine pour ces deux équipes et je vois l’Italie – même si elle est déjà qualifiée – profiter de son avantage de fraîcheur pour battre pleinement la Géorgie. Ces derniers en l’absence de Victor Sanikidze et Beka Burjanadze tournent à sept joueurs depuis le début de la compétition et ils vont le payer cash contre les Italiens à mon avis.

 

L’Italie ont au poste de meneur un Daniel Hackett qui va s’occuper comme il se doit de Michael Dixon, qui lui même ne pourra défendre sur Hackett, avec qui plus est un Ariel Filloy derrière ce dernier que je trouve très bon dans cet Euro, très adroit, et donc pour moi il n’y a déjà pas photo sur ce poste.

 

Sur les postes extérieurs maintenant, Marco Belinelli doit se racheter de son horrible adresse contre les Allemands (4/18 aux shoots) et il en est capable, inutile de rappeler que c’est un formidable shooteur. En face, George Tsintsadze fait un mauvais Euro jusque-là, je préfère ce que propose Duda Sanadze, mais on ne va pas se mentir, c’est quand même bien en-dessous de Belinelli. J’aime beaucoup ce que fait Luigi Datome aussi, toujours aussi complet et qui aura l’avantage de taille sur son adversaire direct en la personne de Manuchar Markoishvili.

 

A l’intérieur j’ai peur pour les Italiens par contre, parce que Nicolo Melli est en deçà de son vrai niveau, qu’en face Tornike Shengelia est inarrêtable, et qu’il n’y a que Marco Cusin qui dépasse les 2m10 pour « contenir » Zaza Pachulia et le hook shoot du grand Giorgi Shermadini. En revanche, Paul Biligha et Christian Burns pourront apporter une énergie qui devrait manquer aux Géorgiens.

 

Bref, question coaching maintenant l’avantage est clairement du côté Italien avec Ettore Messina, l’assistant de Gregg Popovich chez les Spurs, parce qu’Ilias Zouros c’est une blague de coach, il n’y a même pas besoin de scouter cette équipe parce qu’il ne propose jamais rien d’extraordinaire.

 

Quoi qu’il en soit, je vois les Italiens profiter de leur avantage de fraîcheur pour se défaire aisément des Géorgiens, qui devraient être émoussés de leur match qui s’est terminé la veille trois heures plus tard en prolongation contre l’Israël, et avec des shooteurs en feu comme Belinelli, Datome et Filloy coté Ritales, l’écart peut vite grimper.

 

Pick : Italie -2.5 @1.87


Message édité par yaNzKEWL le 07-09-2017 à 18:04:36
n°218499
Girlie
Avatar
Posté le 06-09-2017 à 11:23:55  profilanswer
 

Cote interessante dis-donc, je prends...merci pour le coup de pouce

n°218500
Bsam007
Tu te tais et tu manges.
Avatar
Posté le 06-09-2017 à 13:53:58  profilanswer
 

Merci pour l'info. Jai combiné le Italie-3 avec l'over 163,5 sur le match de la France.
 
En tout cas bravo pour les bons pronos, un fin connaisseur du basket semble-t-il


Message édité par Bsam007 le 06-09-2017 à 16:19:32

---------------
RIP mon René, tu nous manqueras...
 
 
Qu'il est dur de toucher le pognon tant convoité
n°218501
Bsam007
Tu te tais et tu manges.
Avatar
Posté le 06-09-2017 à 18:27:28  profilanswer
 

Donc je résume l'Italie mène de 15 points à l'entame du 4QT... et est à la limite de perdre en fin de match et ne gagne que de 2 pas... saletés d'italiens.
 
Je pense prendre Finlande-22@2,50 pour ce soir. Ils sont qualifiés mais devant le public et pour finir devant la France et la Grèce


---------------
RIP mon René, tu nous manqueras...
 
 
Qu'il est dur de toucher le pognon tant convoité
n°218502
Bsam007
Tu te tais et tu manges.
Avatar
Posté le 06-09-2017 à 18:42:25  profilanswer
 

Pris Islande+14@2,50 finalement. Grosse rotation ce soir je pense


---------------
RIP mon René, tu nous manqueras...
 
 
Qu'il est dur de toucher le pognon tant convoité
n°218503
yaNzKEWL
Co-fondateur de Posterbet.
Posté le 06-09-2017 à 23:06:56  profilanswer
 

Belgique vs. Serbie

 

Dernier match pour ces deux équipes, avec une équipe Belge éliminée quoi qu’il arrive, et malheureusement pour eux je les vois se prendre une fessée pour cette dernière journée. Ils ont beau être vaillants avec un beau collectif, l’équipe manque quand même beaucoup de talent pour qu’ils espèrent rivaliser sur la longueur avec la Serbie.

 

Au poste de meneur Stefan Jovic réalise un tournoi solide en défense, mais contre toute attente il apporte aussi au scoring en étant adroit de loin. Je le vois faire le taf contre un Jonathan Tabu que je trouve moyen et un Sam Van Rossom qui va se faire éteindre. De plus, lors du match de la Serbie contre la Grande Bretagne, Vasilije Micic a montré le bout de son nez et c’est sur ce genre de match sans enjeu qu’il peut être tout à fait correct, du moins en attaque.

 

Sur les postes extérieurs maintenant, Quentin Serron a beau être un bon joueur de basket, il est a des années lumières du niveau de Bogdan Bogdanovic, et Jean-Marc Mwema n’a pas la moitié du talent de Vladimir Lucic et Marko Guduric. Sasha Djordjevic devrait aussi donner du temps de jeu à Branko Lazic au poste d’arrière, un des meilleurs défenseurs d’EuroLeague donc Serron est prévenu, il n’aura pas le moindre espace.

 

Je pense aussi que les Belges vont perdre la bataille du rebond, avec deux pivots qui ne dépassent pas les 2m06, et quand on sait qu’en face ils vont se taper les 2m22 de Boban Marjanovic en attaque, les 2m13 d’Ognjen Kuzmic en défense et les 2m11 d’un Vladimir Stimac mort de faim, j’ai mal pour eux au poste de pivot. Il n’y a qu’au poste d’ailier-fort où je vois les Belges au-dessus avec le spacing d’Axel Hervelle et de Pierre-Antoine Gillet, mais ce ne sera pas suffisant pour rester dans le handicap d’après moi.

 

Pick : Serbie -12.5 @1.87


Message édité par yaNzKEWL le 07-09-2017 à 18:04:10
n°218504
yaNzKEWL
Co-fondateur de Posterbet.
Posté le 07-09-2017 à 17:39:04  profilanswer
 

Allemagne vs. France

 

On y est, la phase finale peut enfin commencer, les choses sérieuses aussi du coup, et pour essayer de bien débuter j’ai jeté mon dévolu sur… la France. Alors certes, la défense Française pose énormément de questions, mais à la vue de la force de frappe offensive que l’on possède je ne donne pas cher de la peau des Allemands. Je pense aussi que c’est une bonne chose de s’être pris une doudoune par les Slovènes, ça va permettre de nous remettre les idées en place.

 

Inutile de dire qu’avec Dennis Schröder à la mène les Allemands jouent un jeu rapide. Ce dernier possède une vitesse de percussion exceptionnelle, je ne vois personne pour l’arrêter côté Français on va être clair, mais ce jeu rapide est un jeu qui nous convient à merveille. Avec Thomas Heurtel, Nando De Colo et Evan Fournier, on a tout ce qu’il faut pour exister et même mieux dans ce genre de match.

 

Derrière Dennis Schröder je trouve Maodo Lô mauvais aussi d’ailleurs, il arrose comme pas possible. Je préfère l’apport d’un Léo Westermann côté Français par exemple. Il n’est pas en réussite de loin non plus, mais j’apprécie beaucoup son côté meneur gestionnaire dont on a besoin. Avec Antoine Diot on a quand même deux fort passeur derrière Thomas Heurtel faut se l’avouer.

 

Maintenant, là où je trouve les Allemands fébriles c’est sur les postes extérieurs. Deux postes où nous auront l’avantage avec Nando De Colo et Evan Fournier j’en suis sûr. Karsten Tadda est un bon défenseur mais pour arrêter De Colo il ne suffit pas d’être un « bon » défenseur, et puis Robin Benzing, bien qu’il ait l’avantage de taille sur Evan Fournier, n’a pas la mobilité nécessaire pour l’arrêter sur ses drives.

 

A l’intérieur maintenant je vois Boris Diaw au-dessus de Danilo Barthel, mais le match-up déterminant à mon avis ce sera celui entre Johannes Voigtmann, la pépite Allemande, et Joffrey Lauvergne. Ce dernier va devoir se coltiner un pivot qui peut s’écarter lui aussi, mais qui aura plus de solidité poste bas. Si Lauvergne arrive à le contenir ce ne sera que tout bénef pour les Français.

 

En sortie de banc maintenant, je nous trouve mieux loti. Au poste de meneur j’en ai déjà parlé, sur les postes extérieurs Edwin Jackson peut mettre le feu en attaque à tout moment, et Axel Toupane peut en rentrer quelques un dans le corner tout en se coltinant le joueur chaud en face en défense. Les Allemands, eux, auront toujours la possibilité d’essayer d’envoyer Lucca Staiger et Patrick Heckmann en mission mais en attaque ils restent limité, surtout Staiger s’il n’a toujours pas d’adresse longue distance.

 

Il faudra néanmoins faire attention au sixième homme des Allemands en la personne du polyvalent Daniel Theis, mais je fais confiance à la gnaque de Louis Labeyrie pour faire de même côté Français, et j’aurais aussi tendance à donner du crédit à Kevin Séraphin pour apporter sa puissance poste bas.

 

Bref, en tout cas ce sera un match intéressant entre deux équipes qui sont rentrés dans une nouvelle ère avec les retraites de leur star (Dirk Nowitzki, Tony Parker), mais surtout un match qui me parait être à l’avantage des Français, dont l’équipe me semble mieux fournie sur les postes extérieurs, en plus de faire jeu égal à l’intérieur voir mieux si Lauvergne venait à remporter son match-up avec Voigtmann.

 

Pick : France -7.5 @1.87


Message édité par yaNzKEWL le 09-09-2017 à 18:46:09
n°218508
yaNzKEWL
Co-fondateur de Posterbet.
Posté le 08-09-2017 à 19:13:52  profilanswer
 

Serbie vs. Hongrie

 

Inutile d’y aller par quatre chemins : il y a plusieurs classes d’écart entre ces deux équipes. D’un côté la Serbie qui présente un collectif impressionnant, et de l’autre la Hongrie qui ne se repose principalement que sur deux joueurs, David Vojvoda et surtout Adam Hanga. Même diminuée par l’absence de plusieurs cadres, la Serbie est redoutable et a toutes les chances de s’hisser en finale.

 

Le basket Hongrois est très porté sur le jeu rapide. Leur collectif n’est pas aussi transcendant que celui de la Serbie et ça se voit dans les stats, ils présentent le pire ratio assist/turnover du tournoi. Les Serbes eux pointent à la troisième place dans ce secteur juste derrière la Lettonie et… l’Espagne, ça vous classe une équipe quand même.

 

Cette équipe Serbe a d’ailleurs les joueurs pour empêcher la Hongrie de développer leur jeu rapide. Avec Stefan Jovic, Bogdan Bogdanovic et Vladimir Lucic ils peuvent mettre une grosse pression sur le porteur de balle adverse. Un Jovic qui n’a d’ailleurs rien à envier à Krisztian Wittmann et Peter Kovacs au poste de meneur que je trouve mauvais, voire très mauvais pour le premier.

 

Le point fort de la Hongrie se trouve sur les postes extérieurs bien sûr, avec le duo Vojvoda/Hanga. Mais contre Bogdanovic ce ne sera pas facile des deux côtés du terrain pour Vojvoda, qui va devoir aussi se coltiner Dragan Milosavljevic en sortie de banc, puis Hanga mettra sûrement ses points mais il va devoir faire face à un Lucic ô combien adroit de loin depuis le début du tournoi.

 

Là où les Hongrois vont morfler surtout ce sera au poste bas. Milan Macvan va faire parler son QI basket contre Rosco Allen, puis le pauvre Akos Keller rend une quinzaine de centimètres à Boban Marjanovic qui va lui marcher dessus. Derrière ce dernier il y a aussi Ognjen Kuzmic plutôt bon dans ce tournoi, alors que les Hongrois peuvent n’envoyer que Kemal Karahodzic, rien de bien méchant pour les Serbes.

 

Bref, la Serbie est vraiment trop au-dessus des Hongrois pour que ces derniers ne s’en prennent pas une bonne à mon avis. Les Serbes vont les épuiser sur la longueur du match, les enfoncer sous les panneaux, ils ont des options à tous les postes pour apporter du scoring et de la défense, alors que côté Hongrois ça se finit souvent avec de l’iso pour Vojvoda et Hanga. Bien trop peu contre une équipe Serbe qui vient d’en mettre vingt à la Belgique par exemple, qui sont eux aussi au-dessus de la Hongrie.

 

Pick : Serbie -15.5 @1.87


Message édité par yaNzKEWL le 10-09-2017 à 19:52:35
n°218509
yaNzKEWL
Co-fondateur de Posterbet.
Posté le 11-09-2017 à 11:20:36  profilanswer
 

Allemagne vs. Espagne

 

Choc des extrêmes à mon sens entre l’équipe restante la plus forte de ce tournoi et l’équipe la plus faible. Inutile d’associer un pays à chaque équipe, je suis sûre que vous saurez trouver de qui je parle. Pour ce match, je vais encore jouer contre les Allemands. Je n’ai rien contre eux hein, la guerre c’est de l’histoire ancienne maintenant, mais contrairement aux Français je pense que les Espagnols peuvent tenir leur rang, car en plus d’avoir une très bonne attaque, ils ont aussi une très bonne défense, eux.

 

Contre la Turquie ces derniers n’ont pas entièrement séduits, mais ils ont montrés que même bousculés ils savent dérouler leur basket. Un basket des plus léché, collectif à souhait avec dix joueurs qui peuvent tous donner de précieuses minutes. Les Allemands, qui comptent beaucoup sur leur trident Schröder-Theis-Voigtmann ne peuvent pas en dire autant.

 

Le jeu rapide Allemand ira comme un gant aux Espagnols qui plus est. Avec Ricky Rubio à la mène ils ont un excellent meneur en transition, et en plus de ça contrairement à toute attente il met dedans depuis le parking. J’attends aussi de ce dernier qu’il montre à Dennis Schröder que c’est toujours un poison en défense. Un Schröder qui va donc devoir se coltiner Ricky Rubio des deux côtés du terrain, mais qui va devoir aussi se donner sur l’autre playmaker Espagnol en la personne de Sergio Rodriguez, pas une mince affaire.

 

Sur les postes extérieurs maintenant je donne clairement l’avantage à l’Espagne. Les Allemands ne peuvent compter que sur Robin Benzing de loin car Lucca Staiger n’est pas adroit dans ce tournoi, et Karsten Tadda défend plutôt bien, mais contre le QI basket et le floater de Juan Carlos Navarro ce ne sera pas suffisant à mon avis. De surcroît, au poste d’ailier Fernando San Emeterio n’a rien à envier à Benzing et en sortie de banc avec l’activité, le shoot de Juancho Hernangomez et celui de Joan Sastre, les Allemands ont du souci à se faire.

 

Maintenant… à l’intérieur… que dire. D’un côté les Espagnols peuvent lancer les deux frères Gasol à la panoplie offensive qui n’est plus à démontrer, et contrairement aux Allemands ils ont de la dissuasion sous les panneaux avec ces deux-là. Certes, Daniel Theis et Johannes Voigtmann sont de bons joueurs à n’en point douter, mais contre les frères Gasol il ne suffit pas d’être de « bons » joueurs. En sortie de banc l’Espagne peut aussi envoyer Pierre Oriola qui peut aider avec sa mobilité et Willy Hernangomez qui apporte sa dureté et sa technique des deux côtés du terrain. Theis est plutôt bon dans son rôle de 6è homme je suis d’accord, mais Danilo Barthel et surtout Johannes Thiemann ça casse pas trois pattes à un canard faut dire ce qu’il y est.

 

Quoi qu’il en soit, l’expérience, la taille et le talent sont du côté Espagnol, avec un mix entre les deux générations Gasol/Hernangomez que je trouve ultra compétitif, et sur la longueur du match ça va peser j’en suis persuadé. L’Allemagne ne compte que sur six joueurs pour apporter au scoring et contre la défense Espagnole ce sera trop léger à mon avis. Une équipe d’Espagne qui peut modifier ses plans comme elle l’entend pendant le match avec la polyvalence de son effectif, ce que ne peut pas faire Chris Fleming par exemple. Bref, il est temps de montrer qui c'est le patron, et ça les Espagnols savent faire.

 

Pick : Espagne -13.5 @1.87


Message édité par yaNzKEWL le 12-09-2017 à 21:35:53
n°218510
yaNzKEWL
Co-fondateur de Posterbet.
Posté le 12-09-2017 à 09:32:36  profilanswer
 

Grèce vs. Russie

 

Match fort intéressant entre deux équipes qui ont fait sensation en huitièmes de finale en sortant vainqueurs de leurs confrontations contre toute attente, et j’ai décidé de faire confiance aux Grecs. Ces derniers ont retrouvé contre la Lituanie le basket qui faisait leur force d’antan, à savoir un basket défensif et rugueux, et j’ai senti comme un déclic durant ce match, comme si mentalement ça y est, ils étaient enfin lancés.

 

De leur côté, les Russes en ont collé une bonne à la Croatie, mais c’est comme si les Croates avaient tendus le bâton pour se faire battre à mon humble avis. Leur défense était aux abonnés absents, donc pour moi cette victoire de la Russie n’est pas autant révélatrice que celle de la Grèce. Une équipe Grec qui aura d’ailleurs un jour de repos en plus pour ce match, non négligeable à ce stade de la compétition.

 

L’homme à abattre – ou plutôt à éteindre devrais-je dire tant il est chaud – chez les Russes, c’est bien sûr Alexey Shved. Dans le scoring comme dans la création, tout passe par lui, donc c’est vraiment de ce mec là qu’il faut se méfier pour les Grecs. Cependant pour ce match Shved va devoir se coltiner Nick Calathes, pas une mince affaire tant il apporte des deux côtés du terrain. Je pense d’ailleurs que ce dernier sera à même d’au moins le limiter avec ses talents de défenseur et son gros QI basket. Vangelis Mantzaris va aussi se relayer dessus donc à ce poste j’aurai plutôt tendance à donner avantage aux Grecs, car de toute manière Shved concédera autant de points qu’il en mettra.

 

Sur les postes extérieurs maintenant, l’air d’Istanbul va encore plutôt bien avec Kostas Sloukas. Lui qui évolue(ra) au Fenerbahce est incontestablement le meilleur joueur côté Grec et je vois personne capable de l’arrêter chez les Russes. Au poste d’ailier par contre je vois les deux équipes au coude-à-coude avec Kostas Papanikolaou et Nikita Kurbanov dans le même registre. En revanche, en sortie de banc je donne un léger avantage à la Grèce grâce à la polyvalence d’un Thanasis Antetokounmpo qu’on ne retrouve pas côté Russes, alors qu’au poste d’arrière Nikos Pappas et Vitaly Fridzon sont du même niveau, dans un registre différent certes, mais ils se valent.

 

C’est à l’intérieur et surtout au poste de pivot où les Russes auront l’avantage néanmoins. Avec Timofey Mozgov ils peuvent prendre le dessus sur Ioannis Bourousis et Georgios Papagiannis. C’est pour cela qu’il faudra absolument couper sa relation avec Shved car beaucoup de ses points viennent du playmaking de ce dernier. Au poste d’ailier-fort cependant j’aurai plutôt tendance à donner l’avantage aux Grecs. En bon fan de l’Olympiakos que je suis je me souviens que contre le CSKA Moscou Georgios Printezis a souvent dominé Andrey Vorontsevich par le passé.

 

Quoi qu’il en soit, les bookmakers ont tendance à proposer la Russie vainqueur mais pour moi ce n’est pas le résultat que l’on verra. Leur victoire contre la Croatie est en trompe l’œil, et la Grèce a une meilleure profondeur d’effectif. En mettant les barbelés en défense comme ils l’ont fait contre la Lituanie et en coupant la relation Shved-Mozgov ils ont toutes les clés en main pour l’emporter, surtout s’ils restent adroit de loin comme ils le sont depuis le début du tournoi.

 

Pick : Grèce +2.5 @1.87


Message édité par yaNzKEWL le 13-09-2017 à 19:49:16
n°218512
yaNzKEWL
Co-fondateur de Posterbet.
Posté le 14-09-2017 à 12:45:58  profilanswer
 

Espagne vs. Slovénie

 

Première demi-finale entre les Espagnols et les Slovènes. Ces derniers se sont défaits de la Lettonie lors d’un match d’anthologie à deux cents points, alors que les Espagnols ont battu l’Allemagne grâce à une performance XXL de leur pivot Marc Gasol. Ce match sera l’occasion de voir deux grosses attaques face-à-face, avec selon moi une large victoire de l’Espagne au coup de sifflet final.

 

En effet, la seule façon de remporter ce match pour les Slovènes serait de jouer vite, mais les extérieurs de l’Espagne ne le verront pas de cet œil et vont tout faire pour ralentir le match à mon avis. C’est aussi – et surtout – la défense de l’Espagne qui me fait penser qu’ils vont l’emporter largement, ou du moins qu’ils vont passer le handicap déjà.

 

Avec les frères Gasol qui peuvent camper dans la raquette sous les règles FIBA les Slovènes n’auront que peu l’accès au panier, et il faut savoir que c’est une équipe qui convertit beaucoup de ses points en drivant vers le panier, chose qu’ils ne pourront pas autant faire qu’ils le voudront vous l’aurez compris. De l’autre côté, la défense de la Slovénie ne m’impressionne guère. Ils encaissent souvent des lay-ups tout cuits et la circulation de balle côté Espagnol va les emmerder.

 

Au poste de meneur Goran Dragic va mettre ses points ça s’est sûr, il a déjà dominé Ricky Rubio dans le passé en NBA avec le Heat, mais il va devoir aussi défendre sur Sergio Rodriguez en sortie de banc, pas une mince affaire. Rubio nous doit aussi une revanche après son mauvais match contre l’Allemagne et j’attends de lui qu’il se reprenne.

 

Sur les postes extérieurs maintenant, j’aime bien le duo Doncic/Prepelic au poste d’arrière pour la Slovénie, mais aussi talentueux soit-il, Doncic n’est pas stable émotionnellement. Je veux dire par là que si tout se passe bien il jouera bien, mais quand les choses ne tournent pas en sa faveur il peut s’éteindre. Cela a été le cas lors du Final Four en EuroLeague, ou bien même en finales ACB contre Valence avec… Joan Sastre et Fernando San Emeterio qui l’avaient surclassé et qui se retrouveront une fois de plus en face de lui ce soir. Puis pour Prepelic, j’aime bien son apport en attaque mais en défense c’est une vraie passoire, les arrières Espagnols vont rentrer comme dans du beurre.

 

Je ne parle pas de Juan Carlos Navarro parce que de toute manière il a un rôle de dixième homme avec l’équipe d’Espagne vu son âge, puis Sergio Scariolo ne va pas le faire défendre contre les extérieurs Slovènes car il va se faire prendre de vitesse. En sortie de banc il va plutôt envoyer Juancho Hernangomez qui aura son mot à dire au scoring et surtout aux rebonds de par son activité.

 

A l’intérieur cette fois-ci, c’est le même tarif pour Anthony Randolph que pour Doncic. Lorsque les choses se corsent et qu’on avance dans un tournoi son niveau a tendance à baisser. De plus, en jouant pivot il va se faire massacrer comme il s’était fait massacrer par Bojan Dubljevic contre Valence. Il faudrait mieux pour lui qu’il ait de l’adresse extérieure parce que dans la raquette il a aucune chance contre les frères Gasol. Il y a toujours Gasper Vidmar qui peut apporter sa dureté au poste bas pour la Slovénie mais Marc est un roc donc il n’aura pas la partie facile et Willy Hernangomez c’est du solide aussi.

 

Bref, mise à part si les Slovènes sont dans un bon jour de loin je ne donne pas cher de leur peau. Ils vont se faire interdire l’accès au cercle, vont être forcé de défendre sur demi-terrain selon moi alors que ce n’est pas leur tasse de thé, et j’ajouterai aussi que les Espagnols ont une plus grande profondeur d’effectif, ça peut peser sur la durée du match pour maintenir l’écart voire le creuser.

 

Pick : Espagne -6.5 @1.87


Message édité par yaNzKEWL le 14-09-2017 à 21:54:00
n°218513
yaNzKEWL
Co-fondateur de Posterbet.
Posté le 14-09-2017 à 23:13:34  profilanswer
 

Russie vs. Serbie

 

Tiens, comme on se retrouve ! Après s’être rencontrés en phase de groupes avec une victoire à la clé de la Russie (75-72), ces deux équipes se retrouvent pour une place en finale contre la Slovénie. J’avais parié en faveur de la Russie lors de ce match d’ailleurs, mais là je vais changer mon fusil d’épaule pour quelques raisons que je vais expliciter ci-dessous.

 

En quarts de finale déjà, les Serbes ont livré leur meilleure prestation défensive. Alors certes les Italiens étaient limités offensivement, mais j’ai beaucoup aimé leur façon de défendre. De leur côté les Russes l’ont emporté contre la Grèce, mais pour moi ce n’est pas la meilleure équipe qui a gagné mais plutôt la moins mauvaise. Sans une pitoyable adresse aux lancers francs des Grecs et un coaching en bois de Kostas Missas les Russes auraient déjà repris l’avion pour Moscou.

 

De plus, c’est rare que les Serbes perdent deux fois contre la même équipe dans un tournoi, il suffit de remonter à la coupe du monde 2014 pour en avoir le cœur net. Après une défaite d’un point contre la France et de huit points contre le Brésil pendant le tour préliminaire, les Serbes l’ont emporté de vingt-huit points contre le Brésil en quarts de finale et de cinq points contre la France en demi-finales. Ce n’est que des stats je suis d’accord, mais ceci pour vous montrer que la vérité d’un jour n’est pas celle du lendemain au basket.

 

Je fais confiance à Sasha Djordjevic aussi pour mobiliser ses troupes et ne pas commettre les mêmes erreurs qu’il avait faites lors de la défaite Serbe. Il s’était entêté à vouloir que ses joueurs viennent trapper sur Kurbanov, Vorontsevich puis Mozgov et au final ça leur a donné je ne sais combien de shoots ouverts à l’opposé, qu’ils avaient convertit bien sûr.

 

De surcroît, les deux équipes jouent un beau basket collectif, mais je trouve celui de la Serbie plus stable. Alexey Shved par exemple, il a beau en avoir plein les mains ses décisions sont quand même parfois douteuses. J’aurai plutôt tendance à faire confiance à Bogdan Bogdanovic dans un match comme celui-là. Un Bogdanovic qui aura d’ailleurs une fois de plus le soutien du public, lui qui évoluait au Fenerbahce. Un public qui comptera plus de Serbes que de Russes aussi, à souligner.

 

Je ne vais pas parler des effectifs pour cette fois – on commence à connaitre les forces et les faiblesses de chacun – car pour moi ce sera avant tout une victoire tactique. Il faut que Djordjevic continue à lancer Ognjen Kuzmic dans le 5 pour défendre sur Mozgov car il en est plus apte, et Boban Marjanovic va s’occuper de mettre des points dans la raquette comme sur la ligne des lancers francs en sortie de banc, il a l’habitude.

 

Bref, en laissant Shved faire ce qu’il veut mais en se concentrant plutôt sur les autres forts joueurs de cette équipe Russe, les Serbes ont tout ce qu’il faut pour l’emporter. Tel un Milan Macvan ils ont des joueurs qui sont montés en régime depuis la phase de groupe, et d’ailleurs le handicap était placé à huit dans leur précédent match, raison de plus qui m’a fait trouver ce bet « value ».

 

Pick : Serbie -4.5 @1.87


Message édité par yaNzKEWL le 15-09-2017 à 22:27:34
n°218514
yaNzKEWL
Co-fondateur de Posterbet.
Posté le 16-09-2017 à 10:38:48  profilanswer
 

Fini pour moi dans cet EuroBasket, je veux regarder les finales sans pression !
 
Je termine avec 50% de réussite (7/14).
 
On se donne rendez-vous dans une semaine pour la Pro A  :hello:
 
https://posterbet.wordpress.com/


Aller à :
Ajouter une réponse
 

Liens connexes forum paris sportifs: Nous espérons que ces liens pourront mieux vous guider pour vos pronostic

Menu Bookmaker : Bwin | Betclic | PMU | ParionsWeb

Menu Bonus Bookmakers : Bonus Bwin | Bonus Betclic | Bonus PMU |

Liens d'aide aux paris sportifs : Bien choisir son bookmaker | Glossaires des paris sportif | Bien gérer son capital de pari | Conseils de paris sportifs

1. Bonus Foot - 125-125